HÔTEL BLOTYÈRE DE SAINT-GEORGES

Hôtel Blotyère de Saint-Georges
(détail du plan de Barbier, XVIIe s.,
Archives nationales)

A l'angle de la rue de l'Equerre et de la rue Porte Mutin subsiste un très bel hôtel particulier de style Renaissance. Il a accueilli quelques-unes des plus grandes familles de Saint-Amand, titulaires d'offices au XVIIème siècle (notamment Bézard de la Maindrie, Néret de la Ravoie, Blotyère de Saint-Georges...). 

Ces grandes familles issues des offices ont joué un rôle prépondérant dans la vie municipale sous l'Ancien Régime et il n'est donc guère surprenant de les retrouver installées au cœur même de la cité, dans de riches hôtels particuliers. 

L'hôtel Blotyère de Saint-Georges est un immeuble en forme de L, caché derrière un mur percé d'un portail monumental richement décoré, présentant en façade sur cour une remarquable entrée dont les pierres en calcaire d'Apremont portent parfois des graffitis de contemporains de la Fronde.

La monumentale cage d'escalier en pierres de taille est scandée d'arcades adoucis de volûtes ou de motifs floraux. Les combles sont décorés d'élégantes lucarnes avec amortissements acrotères et ailerons en forme de volutes.

Hôtel particulier Blotyère de Saint-Georges (XVIIe s.)


&  Pour en savoir plus...

Ÿ BUHOT DE KERSERS (A.), Le canton de Saint-Amand - Histoire et statistique monumentale du département du Cher, éditions du Bastion, Paris, 1892, p. 131.

Ÿ HUGONIOT (Jean-Yves), Saint-Amand-Montrond, mémoires d'une ville, éditions du Cercle Généalogique du Haut-Berry, Bourges, 1998, p. 195.


Ç Retour au plan

Retour haut de page È